« L’isolement en psychiatrie, séquestration ou soin? », Dominique Friard, Masson

Quatrième de couverture:
En psychiatrie, la chambre d’isolement est utilisée par l’équipe soignante pour contenir l’auto- ou l’hétéro-agressivité de patients susceptibles d’être agités ou violents. Mais sur quels critères les soignants décidents-ils d’isoler? Dans quelle mesure ont-ils le droit de décider? Comment répondre à ces états critiques et faire en sorte de ne pas engendrer ségrégation et rejet? Quelles sont les limites à ne pas franchir?
L’auteur pose une question fondamentale: l’isolement, est-ce une séquestration nécessaire ou un soin? Une analyse des comportements et habitudes d’infirmiers de 29 établissements psychiatriques apporte des éléments de réponse. L’analyse du contenu du témoignage de dix patients isolés permet de prendre en compte les perceptions et le vécu de ceux qui sont isolés.

L'isolement en psychiatrie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :