Dans le mur

Dans le mur.
Voilà où je vais.
Contre le mur, je me tape la tête sans résultats.
Je ne peux plus entendre les discours sécuritaires, je ne peux plus écouter que nous octroyer des droits est une mauvaise chose, je ne peux plus supporter qu’on pense à notre place et qu’on justifie toutes les dérives parce que c’est « pour notre bien ».
Mais l’histoire de la psychiatrie n’est faite que de ça. Les lobotomies, la malariathérapie, les cures de Sakel, l’enfermement, tout cela était pour notre bien.
Et aujourd’hui, les isolements, les contentions, les doses abrutissantes de neuroleptiques, l’absence de statut juridique, tout cela est pour notre bien.
Quand bien même on crie le contraire. Mais bien sûr on ne sait pas, on ne connait pas notre bien. On délire forcément quand on dit qu’on souffre de cela autant sinon plus que de la maladie.
J’ai envie de jeter l’éponge. Ne plus en parler. Ne plus y penser. Oublier tout cela.
Mais c’est me nier moi-même, nier ce qui me révolte. Oublier ce qui m’a construite.
Et en même temps je sais que ça ne sert à rien de s’indigner. Puisque je ne connais pas mon bien, puisque seuls les autres peuvent décider pour moi. En toute bonne foi. Jusqu’au jour où, comme pour les lobotomies, on se dise « ah merde, on s’est trompés ». Mais il sera trop tard.
Je suis dans le mur.
Si je continue, je m’épuise à hurler dans le vide, et je ne fais du mal qu’à moi-même.
Si j’arrête, je perds définitivement tout espoir en l’humanité, en ce monde.
Je ne vois plus aucun sens à cette vie, si ce n’est celui d’attendre de mourir pour arrêter d’espérer vainement.
Je suis dans le mur.
Pour l’instant, je continue, je fais semblant de n’avoir pas perdu un espoir que je n’ai plus depuis quelques mois.
Je me leurre moi-même, je  me blesse moi-même, et c’est de toute façon inutile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :