22 janvier 1999

C’est de l’angoisse, il paraît. Et de la dépression aussi. Mais je ne veux plus y penser.
J’ai perdu Nadège. Je ne sais pas ce que j’en ai fait. Je ne l’ai pas prise, en tout cas.
C’est bizarre d’aller chez la psy. Ca me fait du mal mais en même temps j’en ai besoin.  Pour ne plus être toute seule avec tout ça.
C’est bien ici, une autre vie

As-tu des rêves, Nadège?

Elle me dit que ce n’est pas une maladie et puis qu’il y a une part biologique et qu’il faut que je prenne des médicaments. C’est contradictoire. Moi, je suis sûre que c’est une maladie. Parce que je ne suis pas comme ça quand je suis normale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :