11 mars 1996

« Ca fait plaisir de rencontrer des jeunes qui ont un but dans la vie. » Je ne me savais pas si bonne comédienne. Puisque personne ne voit par-dessus ma façade, j’ai coupé mon poignet avec des ciseaux. Si mon désespoir est invisible, les cicatrices, elles, se voient. Mais même ça, cet appel au secours flagrant, personne ne le remarque. Alors, que dois-je faire?!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :