19 janvier 1996

Pourquoi est-ce si difficile? Qu’est-ce que j’ai? Il y a ce mot, ce terme médical que je ne comprends que vaguement. Cette psychopathologie sous-jacente… Et pourquoi personne ne s’en rend compte? Pourquoi personne ne m’aide? Pourquoi personne ne me comprend? Les bras de la mort enserrent mon équilibre psychologique vacillant. C’est elle la seule à m’avoir tendu la main. Que puis-je faire pour la repousser maintenant qu’elle m’étouffe chaque jour un peu plus? Il n’y a plus de soleil, je ne trouve même plus un rayon vers lequel lever les yeux. Je ne demande pas grand-chose. Je voudrais juste parler sans qu’on me juge. Juste parler… Que je sache que je ne suis pas seule.

Un jour, je mourrai. Et tout sera fini, et tout sera bien. Je n’aurai plus ce poids sur le coeur qui ne me quitte pas une seconde. Mourir, c’est juste arrêter de souffrir.

Le pire, c’est que tu n’as pas le courage de mourir. Peut-être reste-t-il une minuscule flamme qui n’est pas encore étouffée par le poids du désespoir?

Mais où est-elle? Où est-elle? Je la cherche mais jamais je ne la trouve. Peut-être n’est-elle qu’une illusion de plus. Peut-être est-elle morte étouffée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :