26 février 1996

Nous nous cachons tous derrière une façade. Personne ne voit par-dessus. Très peu essayent. Derrière sa façade, V. voulait mourir. Qui s’en doutait? Je voudrais que quelqu’un me tende la main par-dessus ma façade. Que quelqu’un brise ma façade et me parle. Ca paraît si simple, c’est si difficile… Nous sommes emmurés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :