« Petites morts dans un hôpital psychiatrique de campagne », Michel Steiner, folio

Présentation de l’éditeur

Des médecins, adeptes des chocs chimiques
et électriques, soumettent les internés à l’horreur. Ces bourreaux, convaincus
des vertus thérapeutiques de la douleur, de la peur et de l’humiliation, sont
sauvagement exécutés par des érudits. Mais qui sont-ils ? Pourquoi traquent-ils
Octave Lepgorin, un psychanalyste qui pourtant, comme eux, clame que les
neuroleptiques soignent les institutions et non les fous ? Un drôle de flic féru
d’histoire médiévale mène l’enquête dans cet obscur hôpital psychiatrique de
campagne hanté par ses martyrs oubliés. Quel est le lien entre un manuel de
l’Inquisition du XVe siècle, les pratiques insensées des aliénistes du XIXe et
les traitements modernes de la folie ? Petites morts dans un hôpital
psychiatrique de campagne : un roman noir antipsychiatrique dans lequel Michel
Steiner porte un regard oblique sur l’histoire de la thérapeutique asilaire du
XIXe siècle à nos jours

 Petites morts dans un hôpital psychiatrique de campagne

Biographie de l’auteur

Né à Toulouse en 1946, Michel Steiner est
docteur en psychologie et psychanalyste. Son premier roman, Mainmorte, a été
salué par la critique
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :