« Seule la mort le sait », Michael Baden, Linda Kenney, Pocket

Seule la mort le sait

Des ossements humains sont retrouvés sur un chantier à New York. Pour Philomena « Manny »
Manfreda, avocate de choc, et Jacob « Jake » Rosen, médecin légiste, c’est le
début d’une enquête au coeur d’un scandale qui les entraîne d’un hôpital
psychiatrique aux plus hautes sphères de l’Etat. Ils vont découvrir que des
tests de médicaments et d’armes chimiques ont été effectués sur des malades
mentaux…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :