« Vers l’autre été », Janet Frame, Joëlle Losfeld

Présentation de l’éditeur

Grace Cleave, une écrivaine néo-zélandaise
« expatriée » à Londres, est en vacances dans le nord de l’Angleterre. Son hôte
lui demande pourquoi elle a abandonné sa terre natale: « Vous ne voudrez jamais y
retourner? – J’ai été officiellement déclarée folle en Nouvelle-Zélande. Y
retourner? On m’y a conseillé pour mon salut de vendre des chapeaux. » Janet
Frame explore les thèmes du voyage, du retour, du mat du pays et de
l’appartenance. Ecrit en 1963, Vers l’autre été est un texte d’une justesse
exquise, précurseur et annonciateur de son autobiographie. Malgré la pression,
Janet Frame n’a jamais consenti à faire paraître ce roman de son vivant, le
trouvant trop « embarrassant personnellement », mais a toujours manifesté le désir
d’une publication posthume.

 Vers l'autre été

Biographie de l’auteur

Janet Frame est née en Nouvelle-Zélande en
1924. Diagnostiquée à tort schizophrène, elle est internée pendant huit ans en
hôpital psychiatrique où elle subit quelque deux cents électrochocs. La
littérature la sauve de justesse de la lobotomie. L’oeuvre de Janet Frame compte
quinze romans, quatre recueils de nouvelles, un recueil de poèmes et un livre
pour enfants. Pressentie deux fois pour le prix Nobel de littérature, Janet
Frame est décédée en 2004. La quasi-intégralité de son oeuvre a paru aux
Editions Joëlle Losfeld.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :