« Visages noyés », Janet Frame, Rivages

Présentation de l’éditeur

Visages noyés est un roman aussi
vaste, profond et inattendu que la folie elle-même. Il y est décrit
l’enfermement dans des hôpitaux psychiatriques mais aussi la peur des « gens
normaux » à l’égard des « fous » et les chemins qu’emprunte cette frayeur pour
punir et bannir ceux qui se rebellent et qui ne se défendent de la cruelle
réalité du monde qu’en recréant leur propre univers.
Visages noyés
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :