« Des fleurs pour Algernon », Daniel Keyes, J’ai Lu

Quatrième de couverture

Algernon est une souris de laboratoire dont
le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence.
Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance
de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon,
un simple d’esprit employé dans une boulangerie.C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme.
Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre
Alice et lui achève de le métamorphoser.

Mais un jours les facultés supérieures d’Algernon déclinent. Commence alors
pour Charlie le drame atroce d’un homme qui, en pleine conscience, se sent
retourner â l’état de bête…

Des fleurs pour algernon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :