« Equus », Peter Shaffer, Gallimard

Equus

Alan Strang a dix-sept ans et travaille comme palefrenier dans un manège. Une nuit, dans un
accès de folie, il crève les yeux des six chevaux. Présenté devant le juge, puis
interné dans un hôpital psychiatrique, il se retrouve face au docteur Dysart qui
tente de comprendre les raisons de son geste.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :