« L’empreinte de l’homme », Sebastian Faulks, Flammarion

Présentation de l’éditeur

Deauville, 1880. Jacques et Thomas, deux étudiants liés par une fascination commune pour le fonctionnement du cerveau
humain, se jurent de révolutionner ensemble la médecine et de soigner le frère de Jacques, atteint d’un mal étrange qui a contraint sa famille à l’enfermer. Les deux amis poursuivent leurs études, l’un à Paris sous l’égide du grand Charcot, l’autre en Angleterre dans un asile où les fous sont parqués comme du bétail, et parviennent finalement à créer dans les Alpes l’institution de leurs rêves. Au fil des années, ils empruntent des routes divergentes. Jacques adhère à la psychanalyse naissante, risquant même par son obstination la vie d’une patiente, alors que Thomas recherche les causes des maladies mentales dans la chaîne de l’Évolution. À travers cette grande épopée initiatique, Sebastian Faulks fait revivre un siècle en pleine mutation, et nous plonge dans ses débats scientifiques et philosophiques les plus fascinants.

 L'Empreinte de l'homme

Biographie de l’auteur

Sebastian Faulks est né en 1953 à Newbury. Il est l’auteur de nombreux romans, parmi lesquels Les Chariots de feu (Denoël,1997), Charlotte Gray (Denoël 1999), adapté au cinéma en 2002, et Les  Désenchantés (Flammarion, 2004). Il vit actuellement à Londres avec sa femme et leurs trois enfants.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :