« Mary Barnes, un voyage à travers la folie », Mary Barnes, Joseph Berke, Points

Présentation de l’éditeur

Mary Barnes, un voyage à travers la folie
Mary Barnes était infirmière lorsque à 42 ans elle commença à éprouver les
premiers symptômes de ce qu’on appelle la  » schizophrénie « . Elle entra à
Kingsley Hall, l’unité expérimentale créée par les antipsychiatres anglais sous
la direction de Ronald Laing, où on sut la laisser régresser jusqu’à des stades
très primitifs de la vie affective. Elle put ainsi, à travers cette mort
symbolique, renaître à elle-même, délivrée du nœud de conflits relationnels qui
l’avait jusqu’alors emprisonnée. Depuis, Mary Barnes est  » guérie « , et son cas
représente la réussite la plus exemplaire des méthodes préconisées par
l’antipsychiatrie, opposée aux techniques médicales chimiques de la psychiatrie
traditionnelle. Ecrit alternativement par Mary Barnes et Joseph Berke (le
psychiatre qui l’accompagna tout au long de ce  » voyage  » de cinq années), ce
livre est un document unique sur l’un des mouvements de pensée les plus
controversés à l’époque, mais dont on reconnaît aujourd’hui l’importance. Mary
Barnes est décédée en juin 2001, dans un village des Highlands (Ecosse).
Mary Barnes : un voyage à travers la folie


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :