« Un rayon de lumière », Danielle Steel, Pocket

Quatrième de couverture

Danielle Steel, l’un des auteurs
contemporains les plus lus au monde, est aussi une femme et une mère. Une mère
qui a vécu le drame le plus horrible qu’il soit donné de vivre. Son fils Nick,
âgé de dix-neuf ans, qui souffrait d’une psychose maniaco-dépressive, s’est
suicidé après des années d’errance. Ce livre, Danielle Steel l’a écrit avec ses
larmes et son sang. Pour faire revivre Nick, lui dire, une fois encore, qu’elle
l’a aimé plus que tout au monde. Mais, c’est aussi pour aider ceux qui
connaissent les mêmes souffrances qu’elle raconte cette histoire dont elle n’a
pu, hélas, changer la fin.
Un rayon de lumière
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :