« Aurélia », Nerval, Le Livre de Poche

Quatrième de couverture

Pandores et Aurélies sont de chair et de
sang, de lumière et d’horizons : la première évoque un monde de théâtre, la
seconde nous plonge dans une quête au-delà de la vie, à la recherche d’une
figure mystique et salvatrice. Plus qu’un voyage, c’est une véritable odyssée !Voyant parmi les visions fugaces de femmes disparues, d’ancêtres regrettés,
de paysages merveilleux et inconnus, Gérard de Nerval nous entraîne dans les
méandres de son âme et de sa folie.

A travers son regard, nous vivons ses hallucinations, nous partageons ses
mystères. Lire Gérard de Nerval, c’est voguer vers l’inconnu. Après, rien n’est
plus comme avant. Vous pensiez être dans le réel ? Erreur, le réel n’est que la
fusion du rêve et de la vie !

Aurélia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :