« Folie, aller simple », Gisèle Pineau, Philippe Rey

Présentation de l’éditeur

Infirmière en psychiatrie depuis l’âge de
vingt ans, Gisèle Pineau raconte, avec sobriété et intensité, ce métier  »
extraordinaire  » qui la tient  » en bordure de la norme, du normal « . Elle
revient sur son parcours: l’arrivée en métropole, l’université, les petits
boulots, les après-midi avec la vieille Lila. Et surtout, elle fait partager son
quotidien à l’hôpital, cet apprentissage permanent et difficile auprès des
malades – ces  » insensés  » que la société ne veut pas voir, isole, et aide de
moins en moins. Gisèle Pineau décrit l’ordinaire, les rituels, les délires des
uns, les dépressions des autres, la paranoïa sans limite, les trop nombreux
suicides, le manque de places dans les services, les insultes… Mais aussi –
cela arrive -, les moments de répits lumineux, quand le dialogue et le rire
parviennent à s’immiscer. L’écriture de Gisèle Pineau, son  » délire à elle « ,
l’infirmière-écrivain, jalonne cet aller simple vers le monde de la folie,
éclairant une face méconnue de l’humanité, une face aux contours flous et
fascinants.

 Folie, aller simple : Journée ordinaire d'une infirmière

Biographie de l’auteur

Née à Paris, Gisèle Pineau a partagé sa vie
entre la Guadeloupe et la région parisienne. Elle a publié une dizaine de romans
dont La Grande Drive des esprits (1993) et Morne Câpresse (2008).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :