« Mélancolie », Hélène Prigent, Découvertes Gallimard

Présentation de l’éditeur

La mélancolie hante toute l’histoire Culturelle de l’Occident. Hippocrate en fait l’une des humeurs du corps humain, Aristote s’interroge sur le rapport entre mélancolie et génie, la psychanalyse aujourd’hui en propose d’autres interprétations. Entre l’Antiquité et l’aube du XXIe siècle, de la  » bible noire  » qu’à l’origine elle désigne, la mélancolie s’est perpétuée sous d’autres noms acedia, spleen, neurasthénie, dépression. D’illustres personnages ont souffert de cette  » maladie sacrée « . La persistance du thème est illustrée par l’abondante iconographie liée à la mélancolie, au
cœur de laquelle se trouve la célèbre gravure de Dürer, Melencolia I. Quel est le sens de cette persistance ? Que désigne-t-elle ? En quoi la mélancolie est-elle si intimement liée à la création et, en deçà, à l’imagination. En offrant un très large panorama de cette iconographie, depuis les stèles antiques jusqu’aux œuvres de Dürer, Valentin, Goya, Delacroix, Friedrich, Munch, Redon, Hopper, Kiefer…, ce livre éclaire d’une lumière singulière l’histoire de la mélancolie et des attributs qui lui sont attachés.
La Mélancolie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :