« Parler avec les fous », Henri Grivois, Les Empêcheurs de penser en rond

Présentation de l’éditeur

 » Le docteur, il aimerait bien être comme
nous.  » C’est ainsi qu’un patient interpellait l’auteur au cours d’une émission
de radio. Henri Grivois tente en effet d’être au plus proche de l’événement que
constitue le premier épisode psychotique dans la vie d’un adolescent. Il veut
comprendre ce qu’impliquent le silence, l’errance, la perplexité, le sentiment
d’être volé de sa pensée et de se trouver au centre du monde. L’avenir de ces
patients dépend de la manière dont on les accueille dans ces tout premiers
instants et dont on engage la conversation avec eux. Plus généralement, la
psychose peut aussi nous permettre de mieux comprendre ce qui nous caractérise
comme êtres humains.

Parler avec les Fous

Biographie de l’auteur

Henri Grivois a créé et dirigé le service
des urgences psychiatriques de l’Hôtel-Dieu à Paris (Raymond Depardon en a rendu
compte dans son film Urgences). Il a consacré toute son énergie à la prise en
charge de patients  » naissant à la folie « .
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :