« Personne », Gwenaëlle Aubry, folio

Présentation de l’éditeur

« Je ne sais pas quand je me suis dit pour
la première fois « mon père est fou », quand j’ai adopté ce
mot de folie, ce
mot emphatique, vague, inquiétant et légèrement exaltant, qui ne nommait
rien,
en fait, rien d’autre que mon angoisse, cette terreur infantile, cette
panique où je basculais avec lui
et que toute ma vie d’adulte s’employait à
recouvrir, un appel de lui et tout cela, le jardin, le soir
d’été, la mer
proche, volait en éclats, me laissant seule avec lui dans ce monde morcelé et
muet qui
était peut-être le réel même ». Comment exister quand on est la
fille de personne ? De A comme Antonin Artaud à Z comme Zelig en passant par B
comme James Bond ou S comme SDF, Personne est le bouleversant portrait, en
vingt-six lettres, d’un homme étranger au monde et à lui-même.

 Personne

Biographie de l’auteur

Née en 1971, Gwenaëlle Aubry est philosophe
et romancière. Elle est rameur de cinq romans dont Personne, prix Femina en
2009.
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :