« Le Moi-peau et la psychanalyse des limites », collectif, Erès

Présentation de l’éditeur
En inventant il y a plus de trente ans la métaphore
du Moi-peau, Didier Anzieu a instauré la question des limites au centre de la psychanalyse, sur la base d’une entité mixte psychique et corporelle, dont la clinique vérifie la puissance. Il a éprouvé cette notion dans des dispositifs exploratoires aux limites des pratiques centrales de la psychanalyse, et il n’a pu le faire que suffisamment assuré dans ses propres enveloppes psychiques, suffisamment travaillé par ses failles. A l’occasion du 20e anniversaire de la parution de son livre Le Moi-peau, les différents auteurs de cet ouvrage rendent hommage à la créativité de Didier Anzieu et la confrontent à leurs propres élaborations cliniques et théoriques : une mise à l’épreuve du Moi-peau dans le contexte psychanalytique actuel.
Didier Anzieu : Le moi-peau et la psychanalyse des limites
Biographie de l’auteur
Catherine Chabert, professeur à l’université Paris V, laboratoire de psychologie clinique et de psychopathologie, psychanalyste, membre de l’APF.
Dominique Cupa, professeur à l’université Paris X, laboratoire de psychopathologie psychanalytique des atteintes somatiques et identitaires, psychanalyste, membre de la SPP.
René Kaës, professeur émérite de l’université Lyon II, président du CEFFRAP, psychanalyste.
René Roussillon, professeur à l’université Lyon II, centre de recherches en psychothérapie et psychologie clinique, psychanalyste, membre titulaire de la SPP.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :