« La faculté des rêves », Sara Stridsberg, Le Livre de Poche

Présentation de l’éditeur

Sara Stridsberg rouvre le dossier de Valerie Solanas, cette
féministe radicale qui tenta d’assassiner Andy Warhol en 1968, juste après avoir
écrit le SCUM Manifesto, dans lequel elle prône la destruction du genre
masculin. Nous plongeons dans le passé de V. Solanas, avec ses souvenirs
obsédants : ses conversations avec sa mère, ambiguë et destructrice, le
directeur de l’université de psychologie où elle a été admise, Andy Warhol
lui-même et son désir obstiné de l’utiliser pour son art, ou encore la
psychiatre qui la suit après sa tentative de meurtre. Et surtout son amour fou
pour Cosmo girl… Provocant, poétique, drôle et tragique, un roman envoûtant.

En ouvrant ce livre, le lecteur arrache d’un coup sec la
peau même du roman. Il contemple malgré lui le spectacle sidérant des muscles et
du squelette d’un texte à vif, d’un texte vivant
. La Faculté des rêves
est un écorché littéraire. Nils C. Ahl, Le Monde.

 La Faculté des rêves

Biographie de l’auteur

Née en 1972, Sara Stridsberg est un auteur suédois qui a reçu
pour son second roman La Faculté des rêves le prix du Conseil nordique, la plus
grande distinction littéraire scandinave. Ce roman a été traduit en plusieurs
langues. Elle écrit également des pièces de théâtre qui ont été montées sur les
plus grandes scènes scandinaves. Son troisième roman, Darling River, est un
hommage à la Lolita de Nabokov.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :