La drôle de mode des « Cellules psychologique »

Victimes de leur succès, les cellules
d’urgence médico-psychologiques (CUMP)  semblent de plus en plus présentes. Des
équipes d’infirmiers, de psychiatres et de psychologues sont mobilisées pour le
moindre événement. Effet de mode ou  réel besoin ?

Les cellules d’urgence médico-psychologiques
bénéficient parfois plus aux pouvoirs publics qu’aux victimes… © J.
Girarte

Départ au ski. Un acte de vandalisme empêche les trains de circuler et près
de 30 000 Français sont bloqués plusieurs heures en gare de Chambéry.

Heureusement, des CUMP vont permettre aux vacanciers de surmonter le
traumatisme et le stress de ces quelques heures d’attente. Une cellule d’écoute
sera également disponible pour les plus meurtris (ndlr : ceux qui avaient déjà
payé leur forfait du samedi).

Un scénario qui prête à sourire… et pourtant pas si éloigné de la
réalité.

Une CUMP, ça sert à quoi exactement
?

Créées en 1995 par Xavier Emmanuelli suite aux attentats perpétrés dans la
station de métro Saint-Michel, les CUMP font l’objet d’un véritable
engouement.

De la catastrophe de grande ampleur au braquage de sac à main, elles sont
toujours présentes. Pas étonnant vu la précision des textes sur leurs conditions
d’intervention. D’après la
circulaire instaurant la création des CUMP
, le dispositif est destiné à la
prise en charge des blessés psychiques dans des situations
d’urgence
en cas :

• de catastrophes ;

• d’accidents collectifs ou attentats ;

• d’événements à fort retentissement.

Est-ce que cela concerne également les catastrophes n’impliquant qu’une seule
victime ? Est-ce qu’un accident collectif doit être pris en charge s’il n’y a
aucun blessé ?

La CUMP du Bas-Rhin, dans son bilan d’activité 2009, rapporte que « face
à la multiplication des interventions […] la question des limites a été posée
».

Au niveau national, quatre groupes de travail ont été mis en place dont un
dédié à la question des conditions d’intervention des CUMP. Les conclusions ont
été rendues en novembre 2010 mais pour le moment, les limites n’ont
toujours pas été redéfinies…

Qui donne l’alerte ?

Un autre point clé est la question de la mise en place d’une cellule. En
théorie, une CUMP est déclenchée à l’initiative du SAMU et sur accord du médecin
psychiatre coordonnateur. Sauf que les textes prévoient qu’ « en cas de
catastrophe ou d’événement majeur ou lorsque le préfet juge que la situation est
suffisamment grave […], il charge le médecin responsable du SAMU départemental
de les mobiliser
».

Les termes ne sont pas précisés davantage et la notion de gravité, peu
objectivable, reste à l’appréciation de chacun. Mais il semble que certains ont
rapidement pris les choses en main. Par exemple, on découvre dans le bilan
d’activité 2000 de la CUMP Rhônes-Alpes qu’environ 20 % des missions n’ont pas
été déclenchées sur appel du SAMU*. Un chiffre qui explique peut-être le défilé
des CUMP mises en place. Les cellules, par ailleurs très médiatisées, ne
se sont-elles pas transformées un peu en faire-valoir de certains dirigeants
politiques ?

Au final, dans la satisfaction générale, les préfets peuvent augmenter leur
cote de popularité… Alors vite, des infirmiers de secteur psychiatrique, des
psychologues, des psychiatres ! Les CUMP semblent avoir encore de beaux jours
devant elles avant que les limites d’intervention de celles-ci ne soient
redéfinies…

* Les cellules d’urgence médico-psychologiques face à une demande
croissante. Module interprofessionnel de santé publique 2001. Ecole nationale de
la santé publique.

Pour en savoir
plus :

• Circulaire DH E04-DGS SQ2 n° 97.383 du 2 Mai 1997 relative à la
création d’un réseau national de prise en charge de l’urgence
médico-psychologique en cas de catastrophe.

• Circulaire DHOS/O 2/DGS/6 C n° 2003-235 du 20 mai 2003 relative
au renforcement du réseau national de l’urgence médico-psychologique en cas de
catastrophe

Stéphane Desmichelle

http://www.actusoins.com/7229/la-drole-de-mode-des-cellules-psychologique.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :