La maladie n’est pas la folie

« Il faut soigner la folie avec ou sans le consentement du malade » nous disaient trois psychiatres il y a quelques jours. Là-dedans, j’entends surtout qu’il faut faire taire la folie à n’importe quel prix. Car la folie n’est pas la maladie. Il faut soigner la maladie, aider à sortir de la souffrance ou à la supporter, soutenir, accompagner, mais en respectant ce que la folie a à dire, sinon il s’agit seulement de baîlloner une vision différente de la vie et du monde.

images (5)photo_49206892_small_1

 

images

images (1)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :