Mon indifférence est sanglante

Mon indifférence cache mon coeur en miettes.

Mon silence cache mes cris intérieurs.

Mon retrait cache l’agression du monde dont je suis victime. Je me tais et je recule pour ne pas crier. Je m’isole car le monde m’attaque de toutes parts et m’épuise.

Mon I-pod me coupe des bruits de la rue, efface les paroles des inconnus. Mon I-pod est mon armure. Il me protège.

Mon regard lointain n’est pas de l’ennui, mais une fuite pour ne pas être déchiquetée par les autres.

Ma froideur cache un volcan qui ne s’éteint pas.

Mon attitude qui fait peur à certains cache ma propre peur des relations humaines.

Ma force cache une fragilité extrême.

La maladie ne me rend pas indifférente. C’est moi qui ai construit un mur devant des blessures sanglantes, pour ne pas salir les pieds des gens, pour ne pas saigner devant eux et pouvoir tenir debout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :