« Juger la folie », Laurence Guignard, PUF

Présentation de l’éditeur

Cet ouvrage, qui aborde dun point de vue historique les mécanismes dapplication du célèbre article 64 du Code pénal sur la démence des inculpés, sinscrit dans la lignée des travaux de Michel Foucault, mais aussi de Gladys Swain et Marcel Gauchet. En se demandant comment, au fil des enquêtes judiciaires et des procès, émerge puis se conclut le « diagnostic judiciaire » d’aliénation, on saisit différents modes de lecture possible du
crime, entre pathologie mentale, perversité et dangerosité, qui préfigurent largement la situation actuelle. La rencontre qui sopère au XIXe siècle entre la psychiatrie, porteuse de nouvelles formes daliénation mentale, et la justice, qui sintéresse de plus en plus à la personnalité des criminels, introduit ainsi à la problématique contemporaine de la responsabilité et de la naissance du sujet moderne.

 Juger la folie

Biographie de l’auteur

Agrégée dhistoire, docteur en histoire
contemporaine, Laurence Guignard est maître de conférences à lUniversité de
Nancy II. Spécialiste de lhistoire de la criminalité et de la justice au XIXe
siècle, son intérêt se porte également vers lhistoire du corps et des
représentations du sujet.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :