Je teste les neuroleptiques à libération prolongée

Depuis quinze jours, je suis épuisée, au point de ne pouvoir aller travailler. Selon mon médecin, il est possible que mon corps ne supporte plus bien mon traitement neuroleptiques actuel, du Seroquel 300 mg. Celui-ci me shoote beaucoup peu après la prise, au coucher, et j’ai du mal à me lever le matin. Il m’a donc proposé le Seroquel XR, qui n’a pas de pic lors de la prise mais se diffuse dans le corps durant 24 heures.

Premières questions: vais-je arriver à dormir sans ce fameux pic? Ou vais-je ressentir un manque et avoir des insomnies comme lorsque je ne prends pas un comprimé? Et vais-je être en forme toute la journée, ou le fait d’éviter le shoot du soir va-t-il provoquer une une somnolence permanente?

Réponses demain!

Première observation: j’ai pris un comprimé de Seroquel XR 300 il y a une heure trente et je ne ressens rien, alors qu’avec le Seroquel classique, en restant éveillée, je serais shootée depuis longtemps, incapable de tenir debout et allongée dans un brouillard à la limite de la confusion.

Deuxième observation: après 2h30, j’ai été un peu shootée. Trop pour rester debout mais pas assez pour que ce soit gênant allongée. J’ai passé une très bonne nuit, me suis réveillée tôt sans être dans le brouillard. Reste à voir comment se passera la journée.

Troisième observation: je n’ai pas du tout été shootée dans la journée. Je suis fatiguée, mais comme je le suis depuis plus de 15 jours, l’avenir dira si c’est à cause du Seroquel XR ou pas.

Bilan trois mois après: il est positif. Le Seroquel ne me shoote plus du tout, je dors très bien et me sens mieux moralement (mais ça, je ne sais pas si c’est dû au nouveau traitement ou si c’est un hasard). Le seul point négatif est que j’ai un effet secondaire que je n’avais jamais eu, de l’urticaire, mais les effets secondaires sont rarement évitables.

Publicités

7 commentaires »

  1. Dire que le seroquel n’est toujours pas disponible en France… Il arrive cependant en septembre prochain mais pas dans cette forme à libération prolongée qui semble mieux tolérée si j’en crois ce que je lis ici…

  2. Lana Said:

    Est-ce vrai que c’est pour une question de prix? Vu qu’il y a maintenant un générique, c’est peut-être pour ça qu’il va être commercialisé en France.

  3. Mais c’est toujours une question de prix! Pour être honnête, je n’ai jamais trouvé ça normal que ce médicament ne soit pas disponible en France alors qu’il semble avoir prouvé son utilité dans la plupart des autres pays. C’est l’un des neuroleptiques les plus utilisés dans le monde et, vu la grande variabilité interindividuelle de la tolérance à ce genre de traitement, un de plus n’est pas de trop…

  4. Lana Said:

    Si la France ne se met à autoriser des neuroleptiques qu’à partir du moment où il existe un générique, la psychiatrie n’est pas sauvée! Je me disais qu’il y avait peut-être une autre raison, vu que les pays qui l’ont autorisé ne sont pas forcément plus riche que la France, et que quand même le cynisme n’allait pas jusque-là envers les patients psy, mais il est vrai que j’ai toujours une part d’espoir débile en moi!

  5. Lana Said:

    Je prends la dose minimum dont j’ai besoin Oui, je travaille.
    Concernant les commentaires que vous avez laissés et qui consistent en des attaques personnelles, merci de les adresser directement à la personne en question et de ne pas vous servir de ce blog pour régler vos comptes.

  6. Je parierais que c’était pour moi, et son blog est fabuleux…
    Sinon, lorsque leurs molécules deviennent genericables, les labos se débrouillent pour en sortir une nouvelle souvent très proche, voire identique mais dont la forme diffère. Ex. Le risperdal orodispersible, le seroplex (seropram en mieux…), le prozac orodispersible, l’effexor à liberation prolongée, et j’en passe. C’est parfois intéressant, parfois inutile… L’erreur serait de négliger des bonnes vieilles molécules qui ne bénéficient plus de promotion mais qui constituent des valeurs sures comme le solian, le lithium, l’anafranil voire même l’haldol…

  7. Lana Said:

    Non, ce n’était pas pour vous. Je suis bien consciente de tous ces ‘trucs » des labos pour continuer à vendre leurs molécules. Cela dit, je suis bien contente du Seroquel XR, franchement rien que pour la facilité à me lever le matin et pas de coup de pompe l’après-midi, ça vaut le coup.
    Je pensais justement hier soir au fait qu’il y a des modes dans les neuroleptiques: j’ai connu une époque où tout le monde était sous Solian, puis sous Zyprexa, puis sous Abilify, etc…


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :