Non, ce n’est pas du délire

-Non, je n’ai pas envie d’arrêter de fumer. De toute façon, j’ai déjà une maladie grave, alors je me dis que je n’en aurai pas de deuxième. Bon, c’est con, je sais. Mais de toute façon, il paraît que les schizophrènes n’ont pas de cancer. J’ai lu un article là-dessus.

-Ah bon?

-Oui, en même temps, c’est un peu normal puisqu’on n’est pas vraiment des êtres humains. Oui, enfin, c’est pour rire que je dis ça. Enfin non, pas vraiment, mais c’est pas du délire. Je ne crois pas vraiment qu’on n’est pas vraiment humains. Vous comprenez? Je sais, c’est pas très clair, mais il y a du vrai dans ce que je dis même si ce n’est pas une vérité avérée. On est différent, on n’est pas de ce monde. C’est comme si on venait d’une autre planète. Putain, je m’enfonce là. Je vois bien que vous trouvez ça bizarre, mais j’explique juste quelque chose que nous seuls ressentons. Vous, vous ne le voyez pas, vous ne vous en rendez pas compte quand vous nous regardez, mais c’est pourtant ce qu’on vit. Oui, c’est ça, c’est quelque chose que je sens et pas les autres. Mais je ne délire pas, non non non. Oh là là, plus j’essaye d’expliquer plus je passe pour folle. Ce qu’il y a, c’est qu’on vit dans ce monde, on essaye de faire comme les autres, mais au fond on est différent, ce qui peut amener à dire qu’on n’est pas vraiment humain, et que donc on échappe aux maladies des humains comme le cancer. Faut bien une compensation.

-Donc vous croyez que vous ne pouvez pas avoir de cancer parce que vous n’êtes pas un être humain?

images (17)

-Non, pas du tout. Je crois que si les schizophrènes n’ont pas de cancer, ce qui reste à prouver, hein, j’ai juste lu ça dans un article en passant, il y a évidemment une cause scientifique et logique. Mais si c’est vrai, eh bien ça tombe bien, ça établit notre différence avec l’humanité en quelque sorte. C’est un espèce de clin d’oeil à ce qu’on vit et que les autres ne voient pas.

-Vous allez bien en ce moment?

-Mais oui, bien sûr, je ne délire pas. Je vous explique juste des choses sur la schizophrénie qui sont des réalités, parce qu’on les vit. Ok, ça fait délire avec petits hommes verts, mais ça ne l’est pas. Mais peut-être que ces délires-là n’en sont pas tant que ça non plus, après tout. Peut-être que c’est juste vous, les gens normaux, qui ne comprenez pas, et alors vous vous imaginez un tas de trucs, on est obligés de creuser le sujet et on se comprend de moins en moins, et comme nous on sait des choses qui vous paraissent impossibles, vous pensez qu’on est fous. Alors que c’est juste qu’on ne voit pas le monde de la même façon, parce qu’on vit dans des univers séparés et … oh putain! j’arrive pas à vous expliquer, ça paraît de plus en plus dingue, mais ça ne l’est pas du tout, je vous assure. Oui, c’est ça, je ne suis pas folle. Je vous jure, j’ai les pensées très claires, au contraire. Bon, et si on parlait plutôt des mes antibiotiques?

9 commentaires »

  1. Alain Said:

    Il y a beaucoup d’humour dans ton article et en même temps de la gravité.

    Je ne pense pas, même si j’ai aussi parfois pensé venir d’une autre planète qu’il faut considérer que nous ne sommes pas des êtres humains. En tout cas nous avons une égale dignité avec les autres.

  2. Lana Said:

    Je ne le pense pas vraiment non plus. C’est plutôt une métaphore, mais difficile de l’expliquer sans que ça passe pour du délire.

  3. Alain Said:

    En tout cas, nous avons des expériences communes qui nous rapprochent et nous éloignent des autres personnes qui ne nous comprennent pas, même si on leur explique longtemps. Cela fait de nous des gens à part, mais je ne pense pas qu’il faille cultiver cette différence, personnellement, je la garde pour moi et j’essaie d’apparaitre comme les autres aux yeux du reste du monde (dans la mesure du possible, bien sûr).

  4. Lana Said:

    Oui, moi aussi j’essaye d’avoir l’air comme tout le monde, mais parfois c’est dur à porter, car l’expérience de la folie est là, quoiqu’on fasse. Avoir ce blog est une bonne chose, parce que ça me permet de parler de ça ici et d’avoir une vie normale à côté.

  5. Alain Said:

    Pour moi, c’est pareil, en dehors du psy que je vois de temps en temps, je n’en parle à personne. C’est malgré tout un sujet tabou, on ne peut pas en parler simplement, même avec des personnes de confiance, (c’est mon expérience), car ils ne comprennent pas et extrapolent ou minimisent. Et puis il y a toujours les clichés contre lesquels on ne peut pas grand chose.

  6. Igor Thiriez Said:

    Il n’y a pas que les schizophrènes qui se considèrent comme des extraterrestres… Ce n’est pas vraiment du délire, c’est plutôt une sorte de rationalisation. En passant, cette histoire de moindres cancers pourrait s’expliquer en partie par la diminution de l’espérance de vie chez les schizophrènes.

  7. Lana Said:

    Je suis d’accord, ce n’est pas du délire, pas du tout. Mais je m’imaginais essayer de l’expliquer à un médecin qui sait que je suis schizo et ne me connaît pas plus que ça, pas facile de faire comprendre que ce n’est pas du délire! Enfin, c’est juste un truc un peu tordu auquel je pensais avant de dormir!

  8. Alain Said:

    Ce n’est peut être pas spécifique aux schizophrènes, mais quand on dit que la maladie est d’origine génétique, on peut considérer, certainement à tort, qu’on ne fait pas vraiment partie de l’humanité. Je n’adhère pas à cette idée, j’essaie simplement de l’expliquer.

  9. Lana Said:

    Pour moi, dire que la maladie est génétique ne peut pas être une façon d’exclure de l’humanité. Au contraire, beaucoup de maladies somatiques sont génétiques, ça rapproche plutôt la schizophrénie de ces maladies.
    De toute façon, ce n’est pas de cette façon que j’utilise cette expression, mais comme une façon de dire que je ne vois pas la vie de la même façon, ça ne veut pas dire être moins bien que les autres.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :