Infanticide d’Alost

Deux articles qui illustrent bien la différence de traitement à propos des crimes commis par des schizophrènes entre la France et la Belgique. Comme je l’avais déjà fait remarquer pour le drame de Termonde, l’émotion est d’autant plus forte en Belgique puisque c’est ici qu’a eu lieu le crime. RTL-TVI qui a traité hier l’affaire en titre, a aujourd’hui donné les détails et le diagnostic de l’expert psychiatre à 19h25 dans un journal qui commence à 19h. Pas de mention de la schizophrénie dans le journal de la RTBF.

Le mot schizophrène est en titre dans l’article français et en fin d’article dans celui de RTL-info.

Drame d’Alost: « Mes fils étaient des vampires »

Les deux enfants de 7 et 8 ans qui ont été battus à mort par leur mère à Alost vendredi, auraient vécu un véritable calvaire. La mère a expliqué aux enquêteurs, abasourdis, qu’elle ne les avait pas tués: « Ce n’étaient pas mes fils, mais des vampires », rapporte La Capitale.

La mère infanticide d’Alost, Landu.G, qui aurait assassiné ses deux enfants de 7 et 8 ans, souffrirait de graves problèmes psychologiques. Inculpée d’assassinats, la mère a servi une version de ses actes totalement hallucinante. « Eux, mes fils ? Non ! Des vampires qui voulaient mon sang. Je les ai vaincus« , a-t-elle expliqué à des enquêteurs qui ont éprouvé quelques difficultés à encaisser le choc.

Acharnements

« Ils ont tous deux livré une terrible bataille pour leur vie« , raconte le parquet de Termonde. Totalement hystérique, leur mère les a frappés avec tout ce qui lui tombait sous la main. « Elle a ainsi cassé une armoire et s’est servi des planches pour frapper l’un des garçons à la tête« , précise La Capitale. « L’ainé n’a pas eu plus de chance : elle lui a jeté à la figure l’écran plasma, l’ordinateur portable et des débris de la table du salon. Un calvaire interminable avant qu’il ne rende son dernier soupir. »

« Ils vivent encore »

Les policiers se souviendront encore longtemps des explications de Landu G. Alors qu’ils tentaient de lui expliquer qu’elle avait tué ses enfants, elle s’est obstinée à répéter que « ce n’était pas mes fils, mais des vampires. Ce sont des figures du royaume des morts. Mes fils vivent encore, je parle toujours avec eux. Ils appartiennent maintenant au royaume des morts. »

Absence de poursuites ?

La mère a depuis été enfermée à la prison de Bruges où sa santé a été prise en main. En effet, Landu.G serait schizophrène, selon les premières constatations, ce qui la mettrait à l’abri de poursuites. Son double crime ne devrait donc pas la mener aux assises.

http://www.rtl.be/info/votreregion/flandre/819180/drame-d-alost-mes-fils-etaient-des-vampires-/

Schizophrène, elle prend ses deux enfants pour des vampires et les tue

 

Une mère de famille s’en est pris à ses deux enfants âgés de 6 et 7 ans alors qu’elle était en pleine crise de schizophrénie. Landu G. a pris ses enfants pour des vampires qui voulaient boire leur sang

« Ce n’était pas mes enfants, mais des vampires qui voulaient boire mon sang. Je les ai vaincus » voici la déclaration faite par Landu G.

« Elle était possédée par le Diable », commentait la communauté africaine d’Alost à la suite du drame. C’est en effet ce qui ressort des explications du parquet. Après avoir brisé les mâts métalliques de la parabole, la trentenaire, active comme aide ménagère, s’en est prise à Jamal (6 ans) et Michael Junior (7 ans) avec un acharnement meurtrier.

« Corps découvert sous un tas de bois »
Hystérique, sous l’emprise de cannabis, elle s’est emparée de tous les objets qu’elle a trouvés sur son chemin pour frapper ses petits garçons. « Elle a démoli sa garde-robe, a pris les portes et a battu l’un des deux enfants. Son corps a été retrouvé sous un tas de bois », explique une source proche de l’enquête.

Appel pour tapage nocturne
L’autre garçon a été brutalisé avec un écran plasma, la table du salon et un ordinateur portable. L’aîné se serait débattu jusqu’à son dernier souffle, peut-on apprendre de source judicaire. Et dire qu’une équipe de police s’était rendue sur les lieux du drame après avoir été appelée pour tapage nocturne. Une fois que la situation ne présentait plus de danger et qu’il n’y avait plus de bruit, elle était repartie aussitôt.

« Mes fils vivent encore et je peux leur parler »
Lors de l’interrogatoire, la jeune femme a livré un récit qui a provoqué la stupéfaction des enquêteurs. « Ce n’était pas mes enfants, mais des vampires d’un autre monde. J’ai vu le Messie et c’est lui qui me l’a dit. Mes fils vivent encore, et je peux leur parler. Ils font désormais partie d’un autre monde », a-t-elle affirmé.

« J’aimais moins mon fils cadet »
Quand un policier lui demande pourquoi elle s’en est d’abord prise au plus jeune de ses deux fils, la mère de famille a répondu. « C’est celui que j’aimais le moins ». Landu G. a été inculpée de double infanticide et incarcérée à la prison de Bruges.

http://mcetv.fr/mon-mag/2908-schizophrene-elle-prend-ses-deux-enfants-pour-des-vampires-et-les-tue

Comparaison des titres d’autres articles:

en Belgique:

Alost: une mère déchaînée massacre ses deux garçons

« Ce n’était pas mes fils, mais des vampires »

Infanticide à Alost: les deux enfants ont été battus à mort

Deux enfants battus à mort à Alost: une faute de la police ?

Alost: inculpation de la mère qui aurait battu à mort ses deux enfants  

en France:

Schizophrénie et cannabis à l’origine du drame d’Alost

Choc : une folle frappe ses enfants à mort ! (photos)

Belgique: une mère tue ses deux enfants

Si les titres en Belgique ne font pas toujours dans la dentelle, au moins ne mettent-ils pas directement en lien schizophrénie et crime ou folie et crime.

A noter que le titre français qui ne le fait pas est illustré par cette photo:

Publicités

11 commentaires »

  1. behemothe Said:

    Terrible et navrant. Et de plus la photo n’a rien à voir.
    Rien à ajouter tout est dit. C’est étonnant qu’il n’y ait pas aussi en France un petit paragraphe pour rassurer le bon peuple, du style, en Franc on est protégé maintenant avec la loi du 5 Juillet 2011. Ils n’ont pas osé, mais c’est sous entendu.

  2. Lana Said:

    C’est comme ça depuis des années, le terrain a été bien préparé!

  3. Alain Said:

    Il y a aussi cette différence : (en Belgique), En effet, Landu.G serait schizophrène, selon les premières constatations, ce qui la mettrait à l’abri de poursuites. Son double crime ne devrait donc pas la mener aux assises.

    En France, on considère de plus en plus souvent qu’il s’agit d’un crime passible des assises.

  4. behemothe Said:

    Il me semble tout de même que même si Sarkozy voulait un jugement dans l’affaire de Pau et de Grenoble, en tous les cas à Grenoble ça n’a pas eu lieu, par contre je crois qu’à Pau, ils ont en effet osé mais ça a tourné court.

  5. Lana Said:

    Je pense que les procès des schizophrènes dans des affaires de meurtres sont rare en France aussi, ils se multiplient plus pour des affaires moins graves.
    Ne rêvons pas, en Belgique comme en France, l’opinion publique voudra un procès mais heureusement les magistrats font bien leur travail. La différence est qu’en Belgique le pouvoir ne s’en mêle pas, contrairement à Sarkozy.

  6. Igor Thiriez Said:

    On peut encore cibler le gouvernement mais il s’agit avant tout de la presse ici. Cette dernière a une énorme responsabilité dans la stigmatisation…

  7. Lana Said:

    J’ai comme l’impression que les deux vont ensemble! C’est bien la presse que je dénonce, mais c’est tout de même étrange que la presse soit autant en accord avec la politique!

  8. Igor Thiriez Said:

    Franchement, je n’ai pas l’impression que le gouvernement soit particulièrement épargné par la presse…

  9. Lana Said:

    On ne peut pas dire que les médias dénoncent beaucoup l’assimilation de la schizophrénie à la violence qu’a fait Sarkozy en utilisant des fait divers. Au contraire ils en parlent beaucoup plus. Il y a même eu un moment où n’importe quelle sortie non autorisée d’un HP faisait la une du 20h, faisant croire à tout le monde que c’était nouveau et surtout dangereux et qu’il fallait donc sécuriser les HP.

  10. Lana Said:

    Je précise que je ne veux pas dire qu’il y a une entente explicite entre les médias et le gouvernement, mais que les médias relaient sans réfléchir des préjugés qui servent le pouvoir.

  11. Igor Thiriez Said:

    Je suis d’accord pour ce qui est de la télévision. En revanche, pour la presse écrite et sur internet, c’est différent. Il suffit de chercher à s’informer sur la nouvelle loi sur google pour constater à quel point c’est surtout l’opposition (à cette loi) qui est relayée.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :