« Lire le délire », Juan Rigoli, Fayard

 
Ayant pour objet la lecture de la folie en France au XIXe siècle, cet ouvrage se réclame d’une histoire intellectuelle et tente de comprendre, en se situant au croisement de l’aliénisme, de la rhétorique et de la littérature, les usages et représentations dont l’expression de la folie est devenue l’enjeu dès l’émergence institutionnelle, autour de 1800, de la clinique des maladies mentales.
 
Lire le délire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :