Et même des soins psychiatriques!

Entendu dans l’émission Cash sur France 2, à propos d’un homme dont l’industrie du tabac veut détruire la réputation (c’est la voix off du journaliste, que je cite de mémoire): on a dit qu’il avait volé une bouteille de whisky, frappé sa femme en état d’ivresse et même reçu des soins psychiatriques.

Ici, on ne parle pas d’hospitalisation, ni de psychose ou de délire. Ca ne serait pas une excuse pour stigmatiser la personne, mais disons qu’on ne s’en étonne plus beaucoup. Non, cet homme aurait reçu des soins psychiatriques, voilà tout. Donc il peut très bien avoit été deux fois chez un psychiatre parce qu’il était déprimé ou angoissé. Pour ceux qui font courir ces rumeurs, cela suffirait à décridibiliser quelqu’un, malgré ses diplômes et son expérience professionnelle dans le domaine qui est au coeur du litige. Etant donné le nombre de gens ayant reçus des soins psychiatriques au moins une fois dans leur vie, cette phrase est aussi ridicule que de dire « il aurait même reçu des soins en cardiologie’.  Pire, pour le journaliste, cette rumeur est celle qui est susceptible de lui causer le plus de torts. Il semble qu’il est bien plus grave d’avoir eu un problème psychique, aussi léger soit-il, et de demander une aide médicale que de battre sa femme.

Publicités

3 commentaires »

  1. Alain Said:

    C’est vrai que les entreprises, notamment, seront plus attentives à un éventuel problème psychiatrique. Battre sa femme, pour elles est un problème privé qui n’a pas de retentissement sur l’adéquation du futur employé. Je cite cet exemple des entreprises, mais je connais aussi personnellement un homme, rustre, ivrogne, qui bat sa femme, mais c’est elle qui est mise à l’écart du village car elle a déjà été à l’HP. Son mari l’appelle la folle et personne ne proteste. La société n’est pas prête à accueillir les personnes malades mentale.

  2. émilie Said:

    je pense que ce sont les fous « guéris » qui pourraient faire changer le monde; je pense qu’ils sont allés visiter les profondeurs obscures et que s’ils en sont revenus c’est parce qu’il ont trouvé le sens de la vie que cherche tout homme en perdition. Les fous guéris ont un regard double, une vision illuminé de la dualité de l’être. Mais voilà le changement c’est tellement angoissant que non , les fous ne seront jamais acceptés dans la société telle que nous la connaissons. Pas avant un éveil des consciences sur la condition humaine. Si on écoute le fou, qu’on le considère alors il nous emmènera là ou précisément nous redoutons tous d’aller, un endroit ou le sens n’est plus et ou le néant est roi.

  3. Sybilline Said:

    C’est très intéressant ce que vous dites tous les deux.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :