Mes tourments

Dans le silence
de mes nuits rances;
je guette avec ardeur
toutes mes terribles horreurs.
Je voudrai croire
mais où est donc passé l’espoir?
Quand je suis au bout du rouleau
je tente de pourchasser mes maux!
Aller à l’hôpital
quand je vais mal;
pour ainsi parvenir
à ne plus souffrir!
Cataclysmes
et traumatismes
s’additionnent
quand le glas sonne.
A coup de traitements
donnés par les bien pensants
je les avale,
mais ça me fait mal.
Dans ma tête,
c’est loin d’être la fête.
Tout bascule
et je recul.
J’avais décidé
de tout arrêter.
Idées à la « con »
car j’ai connu l’effet rebond….
 
Gotek31
Publicités

2 commentaires »

  1. Sybilline Said:

    Je trouve ton poème en rimes touchant et bien écrit.

    Concernant les traitements, beaucoup s’en plaignent…Le tout, c’est de trouver le bon dosage, le bon médecin qui saura s’adapter et saura écouter celui qui ne se sent pas bien.

  2. Alain Said:

    Je trouve aussi que ton poème est bien écrit et qu’il évoque bien la douleur, en termes simples mais efficaces.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :