"J’ai dû chevaucher la tempête", Yann Layma, La Martinière

Présentation de l’éditeur

Le livre commence par le récit abrupt d’une tentative de suicide, et se poursuit à un rythme hallucinant, entre expériences de contrebande, aventures en auto-stop façon hippy, vie naturiste, enfermement dans une prison chinoise, publication d’un beau-livre chez La Martinière, travail dans l’intimité de Mitterrand, découverte de la sagesse confucéenne sur une île déserte…
Yann Layma, photographe, est fou de la Chine. En réalité, on pourrait dire qu’il est fou tout court, puisqu’il est bipolaire. Un trouble mental, autrefois qualifié de "maniaco-dépressif", qui voit s’alterner les périodes d’extrême exaltation et de profonde dépression.
Dans cet ouvrage ahurissant, Yann Layma raconte sans détour une vie rocambolesque aux frontières de la folie. Tout comme ces héros de la littérature ou du cinéma occidental qui se sont eux aussi perdus en Asie, sa vie a des allures de Voyage au bout de l’enfer. Même si, pour paraphraser Hergé, en cherchant à "trouver la voie", il n’en a pas pour autant perdu toute sa tête.

J'ai dû chevaucher la tempête : Les tribulations d'un bipolaire

Biographie de l’auteur

Reporter-photographe, Yann Layma sillonne la Chine et le monde depuis plus de vingt ans. Il a publié plusieurs ouvrages, dont Chine aux Editions de la Martinière. C’est son premier livre de textes.
About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 88 followers

%d bloggers like this: