« Obscure clarté : schizophrénia », Florent Babillote, éditions Laïus

Né en 1980, Florent Babillote vit une enfance paisible jusqu’à ce que tout bascule : à l’adolescence, la schizophrénie surgit sous la forme de bouffées délirantes et l’apparition d’un «Autre», à la voix inquiétante. Témoignage sur la maladie «vue de l’intérieur», l’ouvrage fait pénétrer dans les anfractuosités d’une pensée tourmentée qui se (re)construit dans le dire, l’écrire. Il faut, en quelque sorte, «nommer la chose» pour passer à une autre.

Tourner la page, Florent Babillote le fera de façon plus singulière encore. Après avoir achevé son autobiographie, il devient aide-soignant… dans l’unité psychiatrique où, quelques années auparavant, il a lui-même été interné. Comment évoque-t-il ce passage de soigné à soignant ? Dans une postface inédite, Florent Babillote revient sur ce chemin singulier et livre, sans artifice, une expérience hors du commun.

Extrait Comment osez-vous ouvrir ce bouquin, comment pouvez-vous poser votre regard sur ce feu brûlant ? Allez-vous en, fermez ce livre et oubliez tout cela. Quoi, vous persistez et signez ? Qui êtes-vous pour oser me déranger dans ma terrible demeure ? Sachez qu’ici, c’est l’antre de mon coeur. N’oubliez jamais que la dernière personne à avoir tenté pareille entreprise est morte d’une fracture nette de l’oeil droit ! (…) Vous avez mis entre vos mains cet ouvrage mais ce sont mes tripes que vous venez de mettre à jour. Écoutez-moi, je ne suis pas celui que vous croyez, encore moins celui que vous voyez…»

Publicités

4 commentaires »

  1. Alain Said:

    Bonsoir Lana, j’ai été en contact avec l’éditrice de ce livre, elle est très engagée aux côtés de l’auteur pour combattre les préjugés. L’auteur est passé plusieurs fois à la télé et donne des conférences, il apporte une voix vraiment positive qui change du pessimisme ambiant.

    Le père d’un jeune schizophrène lui avait demandé un jour : vous semblez aller bien, vous paraissez normal. Alors, il y a de l’espoir ?

  2. Lana Said:

    Oui, sa démarche à l’air vraiment intéressante. Ca fait du bien.

  3. Sybilline Said:

    Bonsoir Lana,

    C’est assez incroyable: les grands esprits se rencontrent…On parlait de cet ouvrage aujourd’hui avec Alain qui a remanié l’article sur notre blog en rajoutant quelques détails et l’émission « toute une histoire » dans laquelle Florent est interviewé: http://folieetespoir.over-blog.com/2014/03/obscure-clarte.html

    J’ai regardé la vidéo cet après-midi et j’ai beaucoup aimé son intervention. Je crois que cet homme a été sauvé aussi parce qu’il a agi par amour: amour pour ses parents (dans l’acceptation de la maladie) et amour pour sa petite amie…Ce sentiment mêlé à celui de son espoir ont donné ce très beau parcours! C’est mon analyse en tout cas…

  4. Lana Said:

    Ce n’est pas incroyable, l’éditrice m’a contactée suite à votre discussion pour me demander de parler du livre sur mon blog.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :