Ce qui me gêne dans le « Tu es courageuse »

Les pratiques de réadaptation exemplifient, en l’exacerbant même, le paradigme de la « normalité moyenne ». Tous les efforts convergent pour que les personnes handicapées puissent être assimilées au lot commun. L’individu stigmatisé s’efforce de répondre aux normes sociales et « s’il parvient à trouver un emploi et à fonder une famille, on dit de lui qu’il « a su faire quelque chose de sa vie » « . Ces « héros de l’adaptation » se rapprochent, en dépit du stigmate, d’une certaine normalité; « normalité fantôme » cependant, puisque leurs actions restent interprétées à la lumière du stigmate. L’épreuve privée du handicap et l’idéologie de la réadaptation nourrissent une psychologisation du handicap, lequel est pensé comme une épreuve à « surmonter » exigeant une constitution psychique forte et volontaire. La réponse à l’épreuve est binaire: on la surmonte ou non.

« Introduction à la sociologie du handicap », Ville, Fillion, Ravaud, éditions de boeck, p.112

Publicités

4 commentaires »

  1. Sybilline Said:

    Je pense que le « tu es courageuse » s’adapte à plusieurs situations et pas seulement à celle que tu décris: la capacité à se normaliser. Etre courageuse, c’est oser dire ce que l’on pense, croire que la vérité n’est pas forcément une affaire collective, mais individuelle, dire ce qu’on a au fond de soi en se souciant assez peu de ce que certains pourraient penser ou rétorquer. Etre soi-même envers et contre tout. Faire ce que tu fais là: refuser d’avoir peur devant la tyrannie de la normalisation.

    Je pense aussi qu’il est important de savoir accepter les compliments, d’être capable de les recevoir. Sinon, on finit par ne plus rien dire de peur de déranger ou d’irriter. Mais ce n’est qu’un avis qui n’a pas valeur universelle.

    J’ai l’impression parfois que quoiqu’on dise ce ne sera jamais vraiment satisfaisant. Alors, je me demande ce qui le serait. Peut-être juste écouter.

  2. murielle Said:

    Alors peut-être que de surmonter une épreuve est du courage. Je l’entendrai comme ça, même si évidemment c’est un « compliment » qui peut agacer 🙂

  3. Lana Said:

    Surmonter, oui, mais comme le dit l’article, c’est binaire; où on est courageux et on surmonte son handicap/sa maladie, ou on ne surmonte pas et on n’est pas courageux. Or, la plupart des gens avec un handicap/une maladie chronique doivent vivre avec, avec des hauts et des bas. Ils n’ont donc pas « surmonté » cela, et on ne dira pas qu’ils l’ont surmonté tant qu’ils n’ont pas une vie comme tout le monde et/ou ne sont pas bien tout le temps. Or, pour vivre avec une maladie ou un handicap qu’on n’a pas « surmonté », il faut du courage aussi, comme pour s’inventer une autre vie que celle qu’on attend de nous (ce qui se rapproche plus de la définition de Sybilline).

  4. Alain Said:

    Il faut du courage pour vivre avec un handicap et ne pas sombrer. Ce n’est peut être pas exactement de courage qu’il s’agit d’ailleurs mais d’un certain rapport à la vie, de ne pas accorder toute la place au handicap, de vivre malgré ça et peut être de le sublimer. ça peut paraître provocant mais les épreuves qu’on subit nous permettent parfois de se découvrir et d’atteindre une autre dimension. Je ne veux pas être naïf et je sais ce que la douleur représente et qu’elle en terrasse beaucoup mais parfois on peut lui donner un sens.

    La normalisation peut être vue comme une sorte d’injonction faite par la société ou de filtre pour bien séparer les biens des moins biens. On a du mal à accepter que les autres puissent être différents ou faibles ou bizarres et on ne veut pas se mélanger à eux et surtout pas être pris pour l’un d’eux. la normalisation peut aussi être vue par la personne comme le moyen d’échapper à la stigmatisation et ne plus être montré du doigt ou dénigré. Ce n’est pas si simple.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :