La différence entre la déprime et la dépression

En tout cas, telle que je la vis.

La déprime, c’est quand je me lève du mauvais pied. Quand je suis de mauvaise humeur, que rien ne m’enthousiasme voire que tout m’ennuie. L’avenir me pèse, les événements de la vie me semblent difficiles à surmonter, je n’arrive pas à envisager de solutions satisfaisantes. Je n’ai envie de parler à personne, je suis à cran, tout m’énerve. Je n’ai aucune bienveillance envers moi-même, mes défauts me semblent insupportables pour moi et pour les autres. Il m’arrive de pleurer chaque soir en pensant à la situation difficile que je vis. Mais, globalement, je fonctionne normalement.

depression-trouble-repandu

La dépression, c’est une douleur physique et morale insupportable. Un douleur constante dans le ventre, le coeur, les bras. C’est un puits sans fond qui m’aspire. Ca m’empêche de réfléchir. Cette douleur, il me semble qu’elle ne passera jamais. Je pourrais prendre un anxiolytique pour m’endormir, mais seule l’automutilation me vient à l’esprit. Avoir mal au poignet pour ne plus avoir mal à l’intérieur. Je ne me dis pas que ça passera demain, parce que si ça dure depuis vingt-quatre heure, ça veut dire que tout va recommencer comme avant, que c’est parti pour des mois. Je ne pense ni à mon avenir ni à mes problèmes actuels, la dépression est au-delà du quotidien. Mes seuls réconforts, ce sont mon lit et le sang qui coule. La dépression, c’est uniquement dans l’immédiateté, et non dans les problèmes ou leurs éventuelles solutions. Ce sont des larmes, tout le temps, pour tout et pour rien. La dépression, c’est une mort psychique, c’est être à terre, ou debout mais brisée, et c’est tout.

La déprime, ça se contrôle avec la raison.

La dépression, ça se laisse toucher par des mots apaisants, de la bienveillance et de la douceur. Tellement toucher que ça me tord le ventre, et que c’en est douloureux, mais bon aussi.

Publicités

7 commentaires »

  1. Alain Said:

    Tu es intelligente, Lana, ça ne console pas de tout mais c’est vrai. Tu as aussi beaucoup de sensibilité et tu sais exprimer des nuances subtiles.

    Je te soutiens par la pensée.

  2. lenoble Said:

    c’est tellement simple à lire! mais si difficile à vivre! On voit que vous savez vus aussi ce que c’est! Courage et amitiés

  3. Lana Said:

    Merci à tous les deux!

  4. Jm Said:

    Je n’ai jamais connu la dépression, mais je comprend ce que tu veux dire Lana quand tu parles d’automutilation. Pendant mes délires j’ai souvent eu envie de me tailler les veines avec un couteau. La souffrance psychique était grande, la lutte était terrible pour ne pas le faire, je n’ai jamais été jusqu’au bout.
    Ne le fait pas Lana. Ce n’est qu’un mauvais passage, n’oublie pas que tu as des périodes ou ça va mieux.

    Demain sera mieux, j’en suis sur.

    Jm

  5. Jm Said:

    Je m’inquiète un peu pour toi Lana, je ne vois plus rien bouger sur ton Blog. Ta dépression ne s’arrange pas?

    Jm

  6. Lana Said:

    Ne t’inquiète pas,j’étais sortie, c’est tout. J’ai passé une bonne journée, ça va mieux. Merci 😉

  7. […] Lien bonus : https://blogschizo.wordpress.com/2015/01/31/la-difference-entre-la-deprime-et-la-depression/ […]


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :