« Alors voilà », Baptiste Beaulieu, Le Livre de Poche

Un livre qu’on n’a pas envie de terminer, parce que son humanité, sa tendresse et son humour font du bien.

Des Urgences au rez-de-chaussée aux soins palliatifs du cinquième étage, voilà la vie d’un jeune interne, qui déteste commencer sa journée par une tentative de suicide. Une patiente en stade terminal s’impatiente : son fils est bloqué à Reykjavik à cause d’un volcan en éruption. Pour lui laisser le temps d’arriver, l’apprenti médecin se fait conteur. Se nourrissant de situations bien réelles, Baptiste Beaulieu passe l’hôpital au scanner. Il peint avec légèreté et humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs, les consultations qui s’enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients… Par ses histoires d’une sensibilité folle, touchantes et drôles, il restitue tout le petit théâtre de la comédie humaine. Un bloc d’humanité.

Il écrit son quotidien d’urgentiste, les plaies, les bleus, les bosses, l’injustice, le pathétique, le tragique, la laideur et la beauté. Marie Vaton, Le Nouvel Observateur.

 téléchargement (20)

Biographie de l’auteur

Né en 1985, Baptiste Beaulieu est interne dans un hôpital du sud-ouest de la France. En janvier 2013, il reçoit le prix Alexandre-Varney pour son blog « Alors voilà » dont le succès est immédiat. Alors voilà les 1001 vies des Urgences est son premier livre.
Un livre qu’on n’a pas envie de terminer, parce que son humanité, sa tendresse et son humour font du bien.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :