Je ne suis pas une plante verte

« Peut-être que s’il avait bien pris ses médicaments qui l’auraient abattu (…) comme une espèce de plante verte, il n’aurait pas pris son avion et ils n’auraient pas pu se planter avec ». C’est ce qu’on peut entendre dans Pourquoi docteur?

Passons sur le diagnostic sauvage de schizophrénie et sa réfutation par l’argument imparable de « on peut imaginer qu’un dépressif puisse conduire un avion, mais un psychotique c’est plus difficile » (vingt-sixième minute).

Je voudrais réagir à la défense des neuroleptiques comme médicament transformant les patients en plante verte. Il serait donc préférable d’être une plante verte plutôt qu’en crise psychotique. Déjà, ça reste à prouver et je suis persuadée que c’est parce que cet état est insupportable que de nombreux schizophrènes arrêtent leur traitement. Ensuite, ces médecins n’ont pas l’air de le savoir, mais il n’est pas nécessaire d’assommer les patients à coup de doses massives de neuroleptiques pour qu’ils aillent mieux.

stickers-plante-verte

Je ne suis ni un danger ni une plante verte. Oui, il y a une vie pour les schizophrènes, oui, je suis vivante comme vous.

Je prends des neuroleptiques et je vis.

Je prends des neuroleptiques et je ris, je pleure, je me révolte, je râle, je m’énerve, je déprime, je rigole, je suis triste et contente.

Je prends des neuroleptiques et je travaille, je fais du sport, je monte les escaliers en courant, je suis fatiguée et je suis pleine d’énergie.

Je prends des neuroleptiques et je lis, j’écris, j’étudie, j’apprends chaque jour, j’ai des idées, des bonnes et des mauvaises, je prends des initiatives, j’ai des projets.

Je prends des neuroleptiques et j’aime et je déteste, je suis indifférente et enthousiaste, je saute de joie et je soupire.

Je ne suis pas une plante verte et je vous emmerde je sais encore me mettre en colère.

Publicités

6 commentaires »

  1. Alain Said:

    Une colère qui fait du bien.

    Pourquoi fait-on toujours comme si les malades n’étaient pas capables de s’exprimer ? On ne manque pourtant pas de témoignages. On y prête attention sur l’instant et puis on oublie et on retourne dans la légende.

  2. Lana Said:

    De la part de médecins, en plus, ça fait peur.

  3. Tristan Said:

    Fuck yeah, lady. Ton blog est parfois difficile à lire, mais il fait parfois du bien, aussi. Merci pour tes billets, ta révolte, tes combats, et continue autant que tu veux.

  4. Deny Latour Tour79 Said:

    Entre 2006 et2008 Jai souffere de grave trouble psychotique et j’ai ete diagnostiquer avec une schizophrénie paranoide j’ai ete surmedicamenter pendant 3ans en 2011 jai recu des soins spirituels et repris en main ma vie et debuter vers une restauration lente mais constante je dois avouer aussi que j’ai utilisé du cannabis medical pour regler des troubles post traumatique lier a ma schizophrénie j’ai diminué avec laide de mon psychiatre et therapeute mes medicaments de 75% sans aucun effets nefaste aucune paranoïa ou hallucination je dois vous avouer que le cannabis ma aider a briser lisolement sociale et ma permis de restorer completement mes emotions perdus a cause de la maladie une des plus cruel qui existe

  5. Lana Said:

    Merci, Tristan!

  6. Lana Said:

    Deny, merci pour ton témoignage d’espoir, même si oui, cette maladie est cruelle.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :