« Journal d’une bipolaire », E. et P. Guillon, S. Samson, La Boîte à bulles

téléchargement (4) 

Présentation de l’éiteur

Lorsque Camille rentre de ses vacances au Canada, tout se précipite : son amoureux québécois (resté sur place) exerce sur elle une sorte de chantage affectif et l’arrivée des examens n’est pas de nature à la rassurer… S’ensuit une montée de stress qui va bouleverser à jamais sa vie !

Epuisée, constamment au bord des larmes, Camille découvre le quotidien d’une bipolarité (maniaco-dépression) qui lui donne plusieurs fois envie d’en finir. Elle enchaîne les séjours en centres psychiatriques, au grand désespoir d’un entourage qui a parfois du mal à la comprendre…

Entre euphories passagères, expérimentations diverses et rechutes brutales, Camille tente de retrouver une vie de jeune femme « normale »…

Le journal d’une bipolaire est le récit autobiographique bouleversant d’une jeune femme en proie à une fluctuation anormale des troubles de l’humeur.
Si le trouble bipolaire est une pathologie psychiatrique bien connue, rares sont les témoignages qui la présentent simplement, dans son apparition et ses conséquences sur le quotidien.

Un témoignage authentique, qui n’est pas sans rappeler Dans la secte, un livre déjà scénarisé par Patrice Guillon, alias Pierre Henri qui met ici en forme le récit de sa propre fille
Un récit porté par les dessins vifs et expressifs de Sébastien Samson, un débutant au dessin déjà mature…

Publicités

9 commentaires »

  1. Si je ne savais pas quoi lire, voilà qui est intéressant et instructif. Bon courage à l’auteure et à toi même.

  2. A reblogué ceci sur Digressions d'une dépressive chroniqueet a ajouté:
    Un livre à lire, j’en suis sûre, en tout cas, je vais m’assurer de m’en procurer une copie.

  3. Lana Said:

    Oui, ce livre est très bien. Courage à toi aussi.

  4. Bonjour Schizo GUÉRI,

    Je vous trouve bien insultant. Lana ne parle pas de vous ? C’est que vos livres ou vos blogs ne lui parlent pas. Elle n’a pas d’obligation de recenser TOUS les livres psys… sinon, je vais me plaindre qu’elle pas assez des livres sur la dépression chronique ?!

    Votre commentaire démontre que vous avez un égo surdimensionné, et que vous vous prenez pas pour moins que rien (je reste polie, j’espère que vous apprécierez le geste)

    Les personnes atteintes de maladies mentales n’ont pas à justifier de leur choix de lecture et d’auteurs préférés ou non.
    C’est comme dire à un fan de Star Wars qu’il est un con parce qu’il n’aime pas aussi Star Trek (et vice versa, versa vissé et Lycée de Versailles.

    Et visiblement à la réponse de Lana (ne le censure pas celui-ci, c’est une perle de la connerie à lui tout seul) ce que vous pratiquez est du harcèlement.

    Elle vous a dit et répété « foutez moi la paix » et comme les harceleurs de rue pensent que la femme dans l’espace public lui appartient, vous pensez que les femmes ayant une voix sur Internet DOIVENT parler de vous.

    Je crois que vous n’êtes pas guéri du tout si vous étiez / êtes vraiment malade. Sincèrement, faites une pause, lâchez votre clavier, aller voir la forêt et la campagne, reconnectez vous avec vos racines, et foutez nous la paix!

  5. Lana : bon courage, et n’hésite pas à porter plainte pour cyber harcèlement, note tous les messages, mails, captures d’écran, commentaires tout ce qui peut te servir. Je connais des flics dans plusieurs régions de France qui seront à l’écoute et pas dans le déni. Et au pire si j’en connais pas un dans ta région, j’en connais un à Paris bien placé pour me donner des noms.
    Ne nous laissons pas manipulées par des auteurs auto-proclamés qui n’ont que leur ego à montrer et rien d’intéressant à partager.

  6. Lana Said:

    Merci, mais on n’en est quand même pas là. Merci de ton soutien en tout cas.

  7. Hlhl Said:

    Ce que j’apprécie sur ce blog, ce sont d’abord les articles écrits par Lana, car elle met des mots là où je n’y parviens pas. Ensuite, j’apprécie de lire les commentaires, que je trouve souvent constructifs, les échanges entre les personnes qui interviennent sont aussi très enrichissants. Je n’ai eu que peu l’occasion de répondre et de donner mon avis sur un commentaire, mais le cadre de ce blog me semble suffisamment serein et posé pour le faire, car c’est justement le blog de quelqu’un conscient de ses difficultés, qui se soigne, écoute les avis.

    Schizo GUERI, j’espère que vous aurez compris que vos commentaires ne me semblent pas constructifs, en les lisant, on se sent agressé, même si ils ne nous sont pas destinés. Pour ma part, je suis toujours preneuse d’avis de quelqu’un qui va mieux, mais en vous lisant, ce n’est pas l’impression que cela dégage : je ne vous sens pas si bien que ce que vous voulez vendre. Je peux comprendre le sentiment de harcèlement que ressent Lana. Soyez empathique, mettez-vous à la place de ceux qui reçoivent vos messages.
    Enfin, prenez soin de vous, comme nous tous, afin de ne pas rechuter.

  8. Alain Said:

    Il y a tant de haine potentielle ou effective contre les malades mentaux dans la société, ce n’est pas la peine de se donner en spectacle. Il faudrait dans l’idéal se serrer les coudes. Sinon, le mieux est de se taire.

    Lana, j’apprécie ton blog et ton intelligence.

  9. Alors la diffamation et l’insulte sont deux choses différentes.
    Votre affaire, aucun avocat ne voudra la prendre parce qu’elle est perdue d’avance.

    Un blog est reconnu comme un espace publique certes mais la personne qui laisse un message malfaisant comme les vôtre méritent d’être supprimé.

    Ce blog est avant tout le reflet de l’auteur. Le harceleur c’est vous qui essayez de passer en force vos livres et vos contenus de blog

    Tout comme les éditeurs de livres Lana choisit de parler de ce qui la touche, lui paraît intéressant et à la vue de vos réactions, je n’ai pas l’impression que soyez guéri.

    Encore une fois je vous suggère de passer du temps loin d’un clavier connecté et de profiter de la nature, plutôt que d’insister pour que Lana vous offre un article témoignage.
    Si on vous dit « NON ». C’est « NON »
    Si une fille ou homme vous plaît dans la rue, que vous lui proposez une partie de jambes en l’air.
    Vous insistez autant ?
    Parce ça revient au même. Faites vous le même harcèlement sur un blog tenu par un mec ?

    J’ai des doutes. Ah, la parole de l’homme toujours plus importante que nos voix. Retournez voir un psy parce qu’il me semble que vous avez encore des questions à régler au moins au niveau de la colère et de la frustration.

    A bon entendeur ne revenez plus ici.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :