Sur Kanye West

Vous pouvez rire parce que ça ne vous touche pas. Vous pouvez rire parce que ça vous fait peur. Vous pouvez rire parce que vous croyez que ça ne vous arrivera jamais, ni à vos proches. Vous pouvez vous moquer comme si les gens riches le méritaient bien, et puis les pauvres aussi tant qu’on y est, le fou du coin de la rue et celui qui fait la manche en parlant tout seul. Vous pouvez rire parce que ça vous rassure sur votre normalité. C’est pas vous qui avez été emmené menotté à l’HP, c’est pas vous qui avez déliré en public. C’est pas vous qui sentez le monde s’écrouler sous vos pieds. Alors, c’est drôle, parce que c’est les autres, parce que c’est Kanye West, c’est drôle parce que c’est tellement plus facile que de se dire que c’est un humain, que ça pourrait être vous. C’est tellement plus facile.

Mais moi cette histoire, elle me touche. Parce que moi aussi j’ai été folle, et mes amis. Et vos rires, ils me fendent le cœur. Je sais ce que ces rires coûtent, je sais comment ils blessent, je sais qu’ils sont une épine de plus dans une maladie déjà atroce. Vos rires, ils vous font du bien, mais ils ne sont pas inoffensifs. Ils sont tâchés de sang.

Publicités

8 commentaires »

  1. Mickael Lemarchandel Said:

    Bonjour Laurence je voudrais te dire que tes articles me touchent, les mots sont forts, les images que tu projetes dans mon esprit me parlent, m’émeuvent. Et ce n’est parce que nous avons un parcours similaire mais parce que tu parles de toi, j’entends dans tes mots un écho à ma propre souffrance. Alors n’arrêtés pas d’écrire je t’en prie, écris c’est ta raison de vivre et peut être que ça te mènera là où tu veux aller. Ne t’arrêtés jamais, travailles, écris. Si je peux t’apporter un soutien qu’elle qu’il soit, je le ferai. N’hésites pas à me solliciter. Ce serait un honneur pour moi si je pouvais faire quelque chose pour toi.
    En tous les cas je continuerai à te suivre et à te lire.

  2. mj Said:

    Bonjour, je ne savais pas qui est Kanye West, alors j’ai regardé sur internet. Si quelqu’un est hospitalisé en urgence, tout le monde s’inquiète, se fait du souci. Si quelqu’un est hospitalisé en urgence en psychiatrie, plus de souci, plus d’inquiétude. Mais des rires, de la dérision, voire du mépris. C’est de l’ignorance pure. Je n’ai pas vécu personnellement d’épisode psychotique. Mais c’est arrivé à l’un de mes proches et sa douleur l’a détruit. Elle nous a partiellement détruits aussi, nous qui l’aimions.
    Alors Lana, merci de rappeler encore avec tes mots si justes et si forts ce qu’il en est de cette souffrance et comme c’est long et difficile de l’accepter, de la combattre et de vivre avec. Merci pour ton courage et merci de le partager ici.

  3. Lana Said:

    Merci beaucoup, c’est très gentil. Je ne compte pas m’arrêter d’écrire, mais c’est vrai que j’écris moins qu’avant, j’ai déjà écris pas mal de choses sur la schizophrénie et la psychiatrie, donc je n’ai pas toujours de l’inspiration.

  4. Lana Said:

    Bonjour mj, et merci pour tes encouragements.

  5. Mickael Lemarchandel Said:

    Laurence vous avez un vrai talent d’écriture.
    Seulement je suis sur que vous pouvez raconter d’autres histoires que la votre.
    Je serais très heureux par exemple de lire votre premier roman. Prenez confiance en vous.

  6. Hlhl Said:

    Mickael, je trouve déjà impressionnante la capacité de Lana à mettre des mots sur son vécu ; pour ma part, je n’y arrive pas, et même si ce n’est pas la même histoire, il y a une similitude dans les ressentis qui me trouble ; et c’est sans doute ça qui donne un sens, une raisonance à ses écrits.

    Pour revenir à l’article, les blagues sur les « fous » ont cela de chagrinant que, quelque part, on tient pour responsable la personne internée de son état, que ce soit par manque de volonté, faiblesse et j’en passe.
    Je ne connaissais pas ce chanteur, mais l’internement de l’acteur Jake Lloyd m’avait déjà peinée. Quelle ironie d’être au bord du côté obscur dans un rôle et d’y tomber(dans un certain sens, pas celui du film, qu’on ne se méprenne pas) dans la « vraie » vie …

  7. Lana Said:

    Kanye West m’est indifférent mais je trouve ça triste qu’on se moque de lui pour ça, alors qu’on ne rirait jamais de quelqu’un qui a un cancer ou une autre maladie somatique.

  8. Hlhl Said:

    Ce n’est pas une question d’indifférence, mais c’est peinant de voir à quel point tout peut sombrer, et que la société en rajoute encore une couche. A quand le jour où il sera aussi indécent de rire d’un interné que d’un cancéreux ?
    Cela me semble mal parti.


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :