Archive for Préjugés

Tous enfermés

« Rigolez pas, statistiquement la schizophrénie non détectée touche 0,01% de la population.
Donc ça nous fait 6.000 schizos en liberté en France.
Sur ce nombre, on estime qu’un peu moins de 5% passeront à l’acte dangereux et qu’une majorité de ces actes seront tournés vers eux-même (suicide, auto mutilation)
Au final ça laisse tout de même 300 furieux potentiels qui se baladent parmi nous. »

Lu sur un forum. Eh oui, il y a encore des gens qui croient que tous les schizophrènes diagnostiqués sont enfermés et que les autres sont des fous furieux!! Cela dit, la personne avoue elle-même que la plupart des passages à l’acte sont des suicides, donc si on doit avoir peur de tous les gens suicidaires, il va falloir construire pas mal d’HP supplémentaires, parce qu’il y en a beaucoup plus que de schizophrènes.

Impossible guérison

Mais on n’a pas voulu voir que si une partie des patients médiqués semblent à nouveau prendre conscience du monde et de la société qui les entoure, cette conscience n’est bien souvent que partielle, qu’elle est loin de signifier l’autonomie recouvrée et la capacité de se débrouiller seul en société, quoique leur âge apparent d’adultes puisse le laisser croire à ceux qui, à toute force, veulent s’en persuader pour, sans doute, n’avoir plus à se soucier d’eux;

www.mens-sana.be

Incapables de raison

« Les malades mentaux psychotiques ne sont pas de bon sens, ils ne sont pas raisonnables, c’est-à-dire qu’ils ne sont généralement pas accessibles au raisonnement. »

www.mens-sana.be

Sur Allo ciné, à propos de « Donnant donnant », d’Isabelle Mergault

Michel CREMADES y a un tout petit rôle, mais c’est le seul moment où toute la salle a ri en même temps… je m’en souviendrai un moment des schizophrènes qu’il faut mettre sur une île entourée de requins pour qu’ils se fassent manger les membres et ne puissent pas revenir.

Dans l’article du Figaro sur le jeu Panini

La schizophrénie touche environ 500.000 personnes en France. C’est une maladie mentale dont le malade n’est pas conscient, caractérisée par des hallucinations, une désorganisation du comportement et de la pensée et un repli sur soi. Elle se déclare pour l’essentiel chez des jeunes âgés de 15 à 25 ans. Si l’hérédité est une composante importante dans son apparition, d’autres facteurs environnementaux, comme l’isolement social ou la consommation de cannabis, peuvent également peser.

 

 

Un bel exemple de méconnaissance par quelqu’un qui croit connaître le sujet

A propos du jeu Panini « Skyzos »:

Je vois un côté éducatif dans ce jeu pour les enfants, deux personnalités distinctes sont bien le diagnostic précis de la schizophrénie, cette précision est vitale puisque l’une des 2 facettes du schizophrène n’a absolument aucune conscience de l’existence de la seconde et évidemment techniquement c’est souvent des actes de méchanceté non reconnus par le malade, simplement par ce qu’il ne s’en souvient pas, qui permettent à son entourage d’identifier la maladie, on ne reproche jamais à personne des actes de gentillesse aussi la maladie peut rester transparente. Le drame de cette maladie est ici simplifiée mais ce jeu s’adresse à des enfants dont la complexité du cerveau leur échappe.

Facebook

Délire

Mais on décèle chez eux (les schizophrènes) une tentation très grande de tout analyser à travers le prisme de passions obsessionnelles pour la science-fiction, le monde du contre-espionnage, les religions occultes, etc…

« Les fous sont-ils dangereux? », Télé Moustique, 9-15 octobre 2010

Méchanceté

Lors d’un sondage aux Etats-Unis, les malades mentaux sont arrivés en tête d’un classement des individus considérés comme « méchants » (suivis des Hispaniques et des Noirs).

« Les fous sont-ils dangereux? », Télé Moustique, 9-15 octobre 2010

Next entries »