Posts Tagged ‘hallucinations’

25 avril 2000

Cette nuit, j’ai entendu qu’on sonnait à la porte, puis qu’on frappait, avec de longs intervalles. Puis M. s’est levée et a ouvert à J., ils ont parlé et sont rentrés dans leurs chambres. Ce matin, ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas quitté leur lit. Ce n’était pas un rêve, j’étais réveillée et je l’ai vraiment entendu.

28 décembre 2002

Pour le 7:
hallucinations quand j’étais petite. L’angoisse quand je me suis souvenue des rires.

« Halluciner, percevoir l’impensé », Guy Gimenez, De boeck

Présentation de l’éditeur

Pour Freud, le rêve est la voie royale pour accéder à l’inconscient du névrosé ; l’hallucination peut être, elle, considérée comme la voie royale permettant l’exploration des processus psychiques psychotiques. Illustrant la pertinence de cette thèse en se référant aux modèles théoriques psychanalytiques et psychiatriques, Halluciner, percevoir l’impensé propose une étude critique du concept d’hallucination dans la littérature psychiatrique et discute les enjeux théoriques et cliniques des approches psychanalytiques. Il montre comment l’hallucination peut être interprétée comme la perception d’un impensé qui prend forme ainsi que les mécanismes par lesquels l’expérience affective et émotionnelle qui n’a pu être symbolisée est transformée en hallucination. « Halluciner, percevoir l’impensé » s’appuie sur de nombreuses séquences cliniques. Il dépeint le travail thérapeutique consistant à rendre possible et accompagner la transformation de l’hallucination en pensée. L’ouvrage présente également les conditions d’une possible évolution élaborative des hallucinations dans une relation intersubjective et en décrit les étapes : l’intégration du clinicien dans l’hallucination, le partage de l’expérience hallucinatoire et l’utilisation de l’hallucination comme médiateur relationnel. Destiné à tous les praticiens, psychiatres, psychologues et psychanalystes, « Halluciner, percevoir l’impensé éclaire d’un jour nouveau les rapports de l’expérience hallucinatoire, du délire et de la psychose.
Halluciner, percevoir l'impense

Biographie de l’auteur

Guy Gymenez est maître de conférences habilité à diriger des recherches en psychologie clinique et psychopathologie à l’université d’Aix-Marseille, psychodramatiste, psychanalyste de groupe, membre du CEFFRAP (Cercle d’Etudes Françaises pour la Formation et la Recherche : Approche Psychanalytique du groupe, du psychodrame, de l’institution) et de l’ISPS (International Society for the Psychological Treatments of the Schizophrenias and Other Psychoses). Il est intervenu quinze ans comme psychologue clinicien au Centre hospitalier spécialisé Montperrin à Aix-en-Provence et continue à recevoir des patients psychotiques en cabinet.

Next entries »