La différence entre l’anxiété et l’angoisse psychotique

Oui, encore un billet sur l’angoisse psychotique, mais je me rends compte qu’elle est très mal comprise et qu’une troisième mise au point n’est pas de trop. Il va de soi qu’il ne s’agit pas d’une définition médicale mais plutôt d’une définition personnelle.

On m’a demandé ce soir si je ne pouvais pas gérer mes angoisses psychotiques en respirant un bon coup et en me raisonnant. La réponse est non.

Il m’arrive d’être anxieuse. Notamment au sujet de l’avenir, des gens qui vont mourir, de la perte éventuelle de mon travail, etc. J’arrive assez bien à me raisonner, en me disant qu’il ne sert à rien de s’inquiéter pour quelque chose qui n’existe pas encore et n’existera peut-être jamais. Il m’arrive aussi d’être en état d’hypervigilance, de sursauter au moindre bruit, de me sentir en danger à l’extérieur. J’arrive assez bien à gérer aussi, en respirant calmement et en rentrant chez moi, à l’abri, pour me calmer.

Les angoisses psychotiques, c’est tout autre chose. C’est une vague, une déferlante, quelque chose qui prend aux tripes et démolit complètement. On ne peut pas se battre contre, tout comme on ne peut pas se battre contre un tsunami. On peut juste se laisser submerger. Voilà quelques exemples d’angoisses psychotiques que j’ai vécues:

-des angoisses de morcellement et des angoisses liées au corps: l’impression d’avoir des membres coupés, des yeux derrière la tête, l’impression de ne plus avoir de peau.

-des angoisses de transparence: l’impression qu’on pouvait passer à travers moi, qu’on me volait mes pensées

-des angoisses d’anéantissement: l’impression de m’effondrer

-des angoisses de vidage: la sensation que mon cerveau s’écoulait de ma boîte crânienne, la peur que les moustiques me vident de mon sang.

Face à de telles angoisses, respirer un bon coup ne suffit pas. Dans mon cas, seuls les neuroleptiques me soulagent.

18 commentaires »

  1. catplume Said:

    Je mets souvent vos articles sur des groupes Facebook liés à la psychiatrie car je les trouve éminemment instructifs.

  2. Lana Said:

    Merci! De quels groupes s’agit-il?

  3. eaque ca ce soigne et quequ il faut faire esque aussi ca peut viré a autre chose merci

  4. Lana Said:

    Oui, ça se soigne. Il faut aller voir un psychiatre. L’angoisse est un symptôme de quelque chose d’autre (si je ne dis pas de bêtise).

  5. […] Voir: « les angoisses psychotiques, c’est tout autre chose dans le blog de Lana » […]

  6. […] Un témoignage de très violente angoisse : « c’est comme un tsunami » […]

  7. Mustapha Said:

    Bonjour, je me permets de vous écrire car j’ai reçu le diagnostic d’angoisse psychotique par le psychiatre du centre médico-psychologique de ma ville. Je voulais savoir si avec les médicaments vous avez réussis à retrouver une vie normale où vous êtes toujours autant angoissé ? Merci pour votre réponse.

  8. Lana Said:

    Bonjour,
    j’ai une vie normale et plus du tout d’angoisse.
    Bon courage à vous.

  9. Mustapha Said:

    Bonjour,
    Vous avez une vie normale et plus du tout d’angoisse grâce aux médicaments ?
    Merci pour votre réponse. Je me permets des questions car depuis mon diagnostic je suis complètement perdu…

  10. Lana Said:

    Oui, j’ai un traitement médicamenteux et j’ai aussi fait une psychothérapie.

  11. Mustapha Said:

    Merci. Et qu’est-ce que vous prenais comme médicament ?

  12. Mustapha Said:

    Désolé pour la faute d’orthographe. Est-ce que quand vous étiez angoissée vous aviez des pertes de mémoire ? Et vous suivez quoi comme traitement médicamenteux ?

  13. Lana Said:

    Non, je n’avais pas de perte de mémoire. Je prends un neuroleptique (abilify) et un antidépresseur (paroxétine).

  14. Mustapha Said:

    Bonjour, est-ce que vous êtes reconnue travailleur handicapé ?

  15. Lana Said:

    Non, je travaille normalement.

  16. Mustapha Said:

    Bonjour à quelle dosage vous êtes avec abilify et la paroxetine ?

  17. Lana Said:

    25 mg d’abilify et 40 de paroxétine.

  18. Mustapha Said:

    Ah d’accord moi je suis sous risperidone 2 mg et fluoxetine 40 mg. C’est que le début pour la risperidone !


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :